Quelque chose de sucré

Les points importants …

 

  1. Plus vous êtes «lean», plus vous pouvez (et devriez!) consommer des glucides, parce que vous êtes plus «lean», plus vous êtes sensible à l’insuline. Cela signifie que vous manipulez bien les glucides (utilisez-les plus dans les muscles plutôt que comme matières grasses), ce qui signifie qu’ils vous aideront à bâtir du muscle et à s’entraîner plus fort.

 

  1. À mesure que vous devenez plus «lean» (grâce à un plan alimentaire), les niveaux de leptine vont diminuer, ce qui peut entraîner un ralentissement métabolique, rendant le tout plus difficile pour perdre de la graisse. Cela vous donnera également des cravings – rages alimentaires plus fortes. L’augmentation de la consommation de glucides (légèrement) peut aider à contrer la diminution des taux de leptine.

 

  1. Lorsque le processus de perte de poids (gras) progresse, un autre facteur qui peut contribuer à une diminution du taux métabolique est un taux de conversion plus faible de l’hormone thyroïdienne T4 « non active » dans l’hormone active T3. Cette conversion est influencée par le niveau d’apport en glucides, de sorte que l’augmentation de l’apport, lorsque la conversion ralentit, peut aider à maintenir un taux élevé de perte de graisse.

 

  1. L’ananas est l’une des meilleures sources que vous pouvez ajouter à votre apport en glucides. Il réduit l’inflammation systémique de faible teneur, aide à la digestion (en particulier les protéines) et peut réduire les niveaux de cortisol et améliorer la santé du système immunitaire. Il est également assez élevé en potassium et faible en sodium, qui, avec ses propriétés antioxydantes, peut aider à la santé cardiaque.
Nous contacter

Laissez nous un message et nous vous répondrons dans les 24 heures ouvrables.

Ce n’est pas lisible ? Changer le texte en cliquant ici. captcha txt
0

Commencez à écrire et tapez entrée pour chercher !

développement athlétique, crossfit,nutrition, entraînement, suppléments, vitamines, minéraux, perte de poids, masse musculaire, weightlifting, force musculaire, gymnastique, haltérophilie, alimentation, nutrition sportive,